0 commentaires / Publié le par Geneviève Morin

L’ostéopathie est un traitement thérapeutique qui gagne en popularité. En effet, de plus en plus de gens reprennent le contrôle de leur corps, leurs maux et leurs douleurs en choisissant l’approche douce, intuitive, empathique et rigoureuse des ostéopathes professionnels. Certains optent même pour ce type de traitement afin de calmer les inconforts de leur bébé.
 
Si vous êtes intrigué et quelque peu sceptique — comme je l’étais au départ —, lisez ce qui suit. Notre ostéopathe Karl Dagenais répond à toutes nos questions et déboulonne quelques mythes tenaces.

 

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une approche thérapeutique exclusivement manuelle qui vise à soulager des symptômes, à rétablir la fonctionnalité du corps humain et à favoriser sa capacité d’autorégulation.
 
Les ostéopathes aident notamment à soulager des douleurs au dos, au cou, au bassin et aux genoux, ainsi que des problèmes chroniques tels que l’arthrose. Nos traitements peuvent également aider les personnes aux prises avec des brûlements d’estomac, des problèmes de constipation, de ballonnements ou autres dysfonctions digestives. Ils s’adressent à tous, des bébés aux personnes âgées, en passant par la femme enceinte et les sportifs.

 

En quoi se différencie-t-elle des autres traitements restaurateurs comme la physiothérapie ou la chiropractie ?

En plus d’utiliser des techniques différentes et généralement plus douces, l’ostéopathe traite une plus grande variété de problèmes et travaille beaucoup au niveau des organes et de la tête.

Pour quels types de problèmes peut-on consulter un ostéopathe ?

Un ostéopathe peut avoir un impact positif sur la grande majorité des problèmes et des douleurs physiques et physiologiques, à condition que rien ne soit brisé. Nous ne traitons pas, par exemple, de déchirure musculaire, de fracture ou toute autre condition qui nécessiterait une chirurgie. Cependant, nous pouvons souvent aider à soulager les douleurs associées à ces conditions. 

 

Est-il conseillé de consulter à titre préventif, même si l’on ne ressent aucune douleur ?

Absolument. Comme je l’explique à mes patients, lorsqu’on attend d’avoir mal avant de consulter, la douleur risque de prendre beaucoup plus de temps à guérir. En contrepartie, s’ils reçoivent régulièrement des traitements, par exemple aux trois ou six mois, une nouvelle douleur sera plus facile à traiter, car elle ne sera pas compliquée par d’autres problèmes sous-jacents.
Combien de temps ou de séances sont nécessaires pour se rétablir d’une blessure ?

Ça dépend de chaque personne, de ses antécédents et de son état de santé. En moyenne, trois rendez-vous sont nécessaires, mais ce chiffre varie souvent.

 

Est-ce que les traitements sont douloureux ?

La majorité des techniques sont très douces, donc non. Si une technique peut être plus rigide ou inconfortable, j’avertis toujours le client. Si nécessaire, ce type d’intervention ne dure vraiment pas longtemps et demeure très supportable.
Comment fonctionne une séance d’ostéopathie ?

Pour une séance à notre clinique, il faut d’abord prendre rendez-vous en communiquant avec une sympathique réceptionniste d’Esthétique Pure Beauté. On réserve une plage d’une heure, mais les séances durent une cinquantaine de minutes. Elles sont suivies de recommandations d’exercices ou d’étirements, au besoin. Lors d’une première consultation, je remplis toujours un questionnaire de santé avec le client. Le premier traitement est donc un peu plus court.

 

Comment devient-on ostéopathe ? Est-ce qu’une formation est exigée ?

Il n’existe aucune réglementation au Québec actuellement. Les écoles les plus sérieuses, comme celle à laquelle j’ai étudié, se fient aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elles offrent donc une formation de six ans et exigent comme préalable de détenir un baccalauréat dans le domaine de la santé. Personnellement, j’ai aussi une formation en soins infirmiers.

 

Est-ce nécessaire de consulter un médecin avant de voir un ostéopathe ?

Tout le monde peut venir me consulter sans prescription. Toutefois, certaines compagnies d’assurances exigent un papier du médecin avant d’acquiescer à un remboursement.

 

Quel est le mythe le plus tenace auquel vous faites face dans votre métier ?

Lorsqu’une personne reçoit un diagnostic d’arthrose ou d’hernie discale, elle est souvent convaincue qu’elle doit composer avec des douleurs pour le reste de sa vie. C’est faux. Un ostéopathe peut les soulager.
 
Aussi, lors d’une blessure, bien des gens ont tendance à privilégier le repos Or, il est souvent préférable de maintenir ses activités tant qu’elles ne créent pas de douleur. Une bonne évaluation en ostéopathie nous permettra de déterminer la meilleure marche à suivre dans votre situation.

 


Vous avez entendu d’autres mythes à propos de lostéopathie et vous voulez savoir s’ils sont vrais? N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaires et Karl vous répondra.
 
Au plaisir,
Geneviève Morin, Propriétaire

0 commentaires

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont lus avant publication.