0 commentaires / Publié le par Geneviève Morin

Thomas, le fils de Geneviève, propriétaire du centre Esthétique Pure Beauté à Mascouche

Comment fait-on pour jongler avec deux enfants, une vie de couple, une maison, une entreprise et 35 employées ? C’est simple : on accepte que tout ne soit pas parfait.

 

Je n’ai peut-être pas le parcours d’une PDG d’une grande multinationale, mais mon entreprise me permet de m’accomplir tous les jours. Ma maison n’est peut-être pas instagramable, mais on y respire le bonheur et l’amour. Mes enfants ne vont peut-être pas jouer au parc tous les jours, mais ça ne nous empêche pas de passer du bon temps ensemble.

 

La meilleure conciliation travail-famille pour moi, c’est quand mes cocos m’accompagnent au travail. Ça ne date pas d’hier qu’ils viennent avec moi au centre. Peu après l’ouverture, alors que les locaux n’étaient pas encore tous occupés, j’en profitais pour emmener mon bébé Thomas. Pendant des mois, il a eu sa propre chambre aménagée dans une salle de soins inoccupée. Je lui avais installé son parc, une table à langer, des couches… bref, tout le nécessaire !

 

L’autre jour, curieuse de savoir comment ma fille voyait mon travail, je lui ai demandé ce qu’elle croyait que je faisais. Elle m’a répondu : « Maman travaille en esthétique : elle est boss. » Quand j’ai voulu savoir ce que ça voulait dire pour elle, elle a ajouté : « Bien, tu dis quoi faire aux autres filles. » J’ai trouvé son point de vue simpliste très drôle !

 

Je l’ai raconté à mes employées et, au fil du temps, on m’a surnommée « Big Boss » et mon conjoint, « Boss ». Je ne sais pas si ça lui fait plaisir, mais moi, ça me fait rire !

Emma, la fille de Geneviève, propriétaire du centre Esthétique Pure Beauté à Mascouche

Emma et Thomas ont une belle relation avec mes employées. Ils connaissent chacune d’entre elles. Il leur arrive parfois de leur faire des dessins et de leur remettre, tout souriants, ou même de partager leur collation. À cet âge, c’est un grand signe d’amitié!

 

De fil en aiguille, Emma a même commencé à aider les filles avec des petites tâches. Dernièrement, lors d’un matin un peu plus animé que les autres, elle m’a apporté ma boisson Ideal Protein quand elle s’est rendu compte que je n’avais pas encore déjeuné. Ce n’est pas craquant, ça ?

 

Mes enfants sont toujours très contents de m’accompagner au travail. C’est une belle ambiance et ils adorent ça. Pour être honnête, je ne suis pas certaine que mes employées soient toujours prêtes à vivre ces petits tourbillons occasionnels. Mais, une chose est sûre; ça met de la vie dans la salle des employées !

 

 

Si vous voulez être aux premières loges de ma vie parfaitement imparfaite, suivez-moi sur Instagram. J’y mets des petits moments croqués sur le vif qui représentent bien mon quotidien !

 

0 commentaires

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont lus avant publication.