1 commentaire / Publié le par Geneviève Morin

Camping au centre Esthétique Pure Beauté à Mascouche

Je dis souvent que mon centre, c’est un peu comme notre deuxième maison. Par contre, je n’aurais jamais pensé qu’un jour, on y habiterait vraiment !

 

Je vous mets en contexte. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais l’été 2018 a été particulièrement éprouvant côté chaleur. Une canicule n’attendait pas l’autre ! On n’avait pas encore l’air conditionné à la maison et les enfants commençaient à être tannés de dormir dans le sous-sol.

 

C’est là que j’ai eu une idée un peu folle : et si on allait habiter au centre pour une nuit ? Finalement, la nuit s’est transformée en plusieurs jours… puis en quelques semaines.

 

Quand on y pense, on y retrouve absolument tout pour vivre confortablement. On n’avait qu’à descendre les tables de massothérapie au sol pour qu’elles deviennent des lits. Il y avait assez de salles de bain pour tout le monde et, pour les douches, on utilisait celles normalement réservées aux soins du corps. On avait même un frigo ! Le matin, on se servait de la cuisine pour déjeuner et préparer les lunchs. On pouvait aussi faire le lavage sur place, grâce à la laveuse et la sécheuse de la salle des employées.

 

Et il ne faut surtout pas oublier le point le plus important : il y avait l’air conditionné !

Camping au centre Esthétique Pure Beauté à Mascouche

Ça peut paraitre bizarre, mais on était vraiment bien. Une fois les enfants couchés dans leur « chambre », mon conjoint et moi en profitions pour relaxer sur la terrasse. Des clientes l’ont su parce qu’on en croisait quelques-unes le soir… et je me suis fait prendre plus d’une fois en pyjama ! C’était le fun de les rencontrer dans un contexte moins formel.

 

Ça m’a aussi permis de me rapprocher de mes employées. Je passais du temps avec elles en soirée, dans une ambiance décontractée, en dehors de mon rôle de gestionnaire. De toute façon, j’aurais eu de la difficulté à faire valoir mon autorité en pantoufles !

 

Ça a vraiment été un moment agréable. Depuis, on a installé un climatiseur à la maison, alors on n’a pas eu l’occasion d’y retourner, mais je ne ferme pas la porte à recommencer l’expérience ! Surtout que les enfants nous le demandent souvent.

 

 

Pour être témoin de mes idées farfelues comme celle-là, suivez-moi sur Instagram. Vous allez voir les coulisses du centre et de mon quotidien. Il est loin d’être ennuyant, et c’est ce que j’aime !

 

 

1 commentaire

  • Publié le par Diane Fortier

    Belle débrouillardise !

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont lus avant publication.